Les actions pédagogiques

Le concours «Écoloustics » dans le Territoire de Belfort

UN CONCOURS RÉGIONAL ET DÉPARTEMENTAL

Depuis maintenant 3 ans, le Syndicat 90 organise Ecoloustics, concours départemental et national destiné aux élèves de CM1/CM2 des établissements publics et privés du Territoire de Belfort.
Ce concours vise à favoriser la découverte de la « transition énergétique », en proposant aux élèves de définir les énergies de demain dans leur commune, en s’appuyant sur leur connaissance du modèle actuel de production et de consommation. Les réalisations peuvent être conçues sur divers supports : papier, audiovisuel, site internet…en fonction des souhaits des élèves et de leurs enseignants.
Cette action permet aussi de sensibiliser les élèves, citoyens de demain, les enseignants et les parents aux enjeux énergétiques et aux solutions simples pour agir.
Le concours « Ecoloustics » est réalisé en partenariat avec l’Académie, EDF, notre fédération nationale la FNCCR, le Ministère l’Education Nationale et le Syndicat des Energies Renouvelables.

UNE ACTION PÉDAGOGIQUE…FAVORISANT L’ESPRIT D’ÉQUIPE, LA RÉFLEXION ET L’INVESTIGATION !

Le concours 2019

Un grand merci aux classes de CM1 et CM2 de l’école Lhomme de Giromagny qui ont participé au concours écoloustics 2019 !

Les élèves ont réalisé 2 fascicules présentant leur vision des énergies dans leur commune, en partant de l’histoire de celle-ci, pour comprendre celles qui sont utilisées aujourd’hui et en anticipant celles qui pourraient l’être d’ici à 2030. La participation à ce concours permet ainsi d’illustrer de manière précise la « transition énergétique », c’est-à-dire le passage d’un modèle de production/consommation de l’énergie à un autre modèle.

Les réalisations détaillent l’utilisation des énergies dans un périmètre communal ou intercommunal dans le passé proche ou lointain, dans le présent et dans le futur à moyen terme (horizon de 10 ans). On retrouve les ressources naturelles utilisées de l’Antiquité jusqu’au dix-neuvième siècle, celles, utilisées actuellement et celles dont pourrait avoir besoin la commune dans quelques années.
Il s’agit autant que possible d’illustrer le changement par des exemples et des études de cas : charbon, barrages, réseaux électriques, panneaux solaires…
Sont également abordés différents thèmes associés : enjeux climatiques, mobilité durable, valorisation des déchets, éclairage public… Il combine des actions existantes, déjà mis en œuvre dans la commune et des propositions inédites.

Du street art sur les postes de distribution électrique : un chantier d’insertion

Offemont

Poste caserne

Giromagny

Poste tilleul en cours…

 

 

 

Giromagny

Poste Alsace

 

 

 

Offemont

Poste commando en cours…

 

 

 

Offemont

Poste moulin

 

 

 

Offemont

Poste moulin

 

 

 

Giromagny

Poste tilleul

 

 

 

Offemont

Poste Martinet

 

 

 

Offemont

Poste commando en cours…

 

 

 

Delle

Poste CES

 

 

 

Giromagny

Poste mairie

 

 

 

Territoire d’Energie 90 a choisi avec son partenaire historique Enedis de mettre en peinture certains postes de distribution électrique à la demande des communes du Territoire de Belfort.

Outre l’amélioration de l’aspect esthétique des ouvrages pour une meilleure intégration dans leur environnement proche, ces opérations ont également le mérite de se réaliser dans le cadre de chantiers d’insertion.

Les postes de distribution électrique sont la propriété des communes qui par le biais de Territoire d’Energie 90 ont confié leur gestion à Enedis. Parfois tagués, parfois dégradés par le temps, ces ouvrages urbains deviennent disgracieux.

En juin 2015, les élus de Territoire d’Energie 90 ont acté de proposer aux communes du département de signer une convention les liant à Enedis et au syndicat pour la mise en peinture de postes de distribution électrique.

La finalité du projet

Une opération complète de rénovation consiste à :

  • Nettoyer le poste de distribution électrique,
  • Repeindre l’ouvrage avec une fresque avec des peintures respectant
  • les normes environnementales en vigueur,
  • Poser une protection anti-tag,
  • Trier les déchets et rendre le site propre.

Mais aussi :

  • Expliquer aux équipes intervenantes l’utilité de cet ouvrage,
  • Sensibiliser les intervenants aux risques électriques sous l’égide d’Enedis,
  • Donner des notions de sécurité au travail

L’intérêt artistique du projet

Souvent les communes choisissent en direct un artiste local avec qui elles ont l’habitude de travailler. Ce dernier expose aux élus son projet qui peut être débattu. C’est lui qui va dessiner.
Parfois les jeunes s’approprient l’oeuvre sur les côtés du poste de distribution et dessinent eux-mêmes leurs oeuvres.

L’intérêt social du projet

Avec l’appui des CCAS et du Conseil Départemental, les élus communaux retiennent une association d’insertion locale. Une équipe, différente à chaque opération, compte en général 4 jeunes de moins de 25 ans, habitant la commune.

Souvent en manque de repères, de reconnaissances, ces chantiers permettent aux jeunes de trouver (ou retrouver) un rythme, le goût de l’effort, de l’estime de soi dans cette expérience de vie valorisante.
Pour certains, il s’agit de leur premier contrat de travail. Cette première rémunération peut leur permettre de financer une partie de leur permis de conduire.

Financement du projet

Le financement de chaque opération se répartit de la manière suivante : 1/3 mairie, 1/3 ENEDIS et 1/3
Territoire d’Energie 90, dans la limite de 1000€ par structure.