Notre énergie pour vos énergies…

Accès réservé aux adhérents

Télémaintenance

Les formations informatiques reprennent en présentiel...

A compter du 1er septembre les formations informatiques reprennent en présentiel dans le respect des règles sanitaires.

Signature d'un nouveau contrat de concession électrique

Le 21 juin 2021, TE 90, ENEDIS et EDF ont signé un nouveau cahier des charges de concession électrique d’une durée de trente ans.

Un cahier des charges qui entrera en vigueur le 1er juillet 2021.

Les nouveaux modes de subventionnement du service énergie

Le comité syndical a voté le 8 février 2021 les nouvelles règles de participations pour les travaux d’enfouissement, l’éclairage public et la transition énergétique

Mise en place de bilan énergétique...

Gratuit et à destination des communes de moins de 10 000 habitants.

La mobilité électrique...

44 bornes de recharge pour véhicules électriques installées sur le Territoire de Belfort par TDE 90.

Crise sanitaire COVID : fin du télétravail à TDE 90...

  Les services du syndicat assurent de nouveau leurs missions en présentiel à 100 %.

Le respect des gestes barrières reste bien sûr la règle pour les agents et nos visiteurs.

 

Les travaux de dissimulation des réseaux

Le syndicat réalise chaque année à la demande des communes des travaux de dissimulation des réseaux aériens d’électricité, d’éclairage public et de télécommunication. Ces demandes interviennent généralement dans le cadre de travaux plus globaux impliquant généralement un aménagement de voirie.

Les travaux subventionnés par le syndicat, permettent une amélioration du réseau et de l’impact visuel de ces derniers.

Le Comité syndical du 8 février 2021 a validé la procédure ainsi que les taux de subventionnement accordés aux communes pour leurs travaux de dissimulation des réseaux.

Toutes les communes du Territoire de Belfort peuvent candidater pour les travaux concernés. Elles doivent répondre à l’appel à projets lancé par le syndicat dans le courant de l’année N pour des travaux sur l’année N+1.

Les projets retenus par le syndicat devront obligatoirement faire l’objet d’un commencement de travaux dans un délai maximum de 12 mois à compter de la notification.

Le subventionnement du réseau d’éclairage public est corrélé à la population communale : les communes de moins de 2 000 habitants sur le territoire desquelles le syndicat perçoit la taxe sur l’électricité voit leur participation quadrupler par rapport aux communes de plus de 2 000 habitants.

Pour les travaux d’enfouissement des réseaux secs, le subventionnement est le suivant :

Type de réseau Communes de – 2000 hab Communes + 2 000 hab
Distribution électrique 50 % du montant HT
Télécom 50 % du montant HT
Eclairage public 40 % du montant HT (*) 10 % du montant HT

(*)Pour l’année 2021, année de transition, un taux de 50 % pour les chantiers dont les travaux seront réalisés ou commencés en 2021. Les chantiers 2022 verront le taux de 40 % appliqué.

Vous trouverez ci-dessous le guide des aides et conditions pour le pôle « énergie travaux ».

 

Le programme « cabines hautes »  : une opération de 6 ans plebiscitée qui s’achève fin 2020

  • Enveloppe de  200 000 €/an pour 6 ans négociée avec Enedis
  • Un taux de subvention de 80 % pour les communes de moins de 2 000 habitants
  • 22 cabines hautes remplacées en 6 ans
  • 82 % des chantiers réalisés dans des communes de moins de         2 000 habitants

Les postes de distribution électrique sont la propriété de Territoire d’énergie 90 et sont gérées par Enedis. Les postes historiques en forme de tour bétonnée, dits « cabines hautes », souvent en cœur de village, finissent par défigurer le paysage et se détériorer avec le temps.

Se trouvant parfois en périmètre classé, la plupart des cabines hautes présentent un aspect visuel dégradé. Certaines sont le seul vestige d’un réseau désormais en souterrain, d’autres sont désuètes et ne permettent pas des adaptations techniques parfois nécessaires. Il existe aussi des cabines hautes qui peuvent, en réduisant la visibilité, être un vecteur de risques pour les automobilistes.

Partant de ce constat, le Président du syndicat a négocié en 2014 avec Enedis une convention de 6 ans ayant pour objectif la résorption de postes cabines hautes dégradés. Il est acté alors que chaque chantier s’étend au-delà du poste électrique, pour une intégration paysagère complète, en dissimulant les réseaux aériens En coordination, il a été convenu convenu alors qu’Enedis enfouisse le réseau haute tension HTA et que Territoire d’énergie 90, avec l’appui financier de la commune, dissimule les réseaux basse tension, télécom et éclairage public.

Le programme prévoyait jusqu’au 31/12/2020 une participation annuelle d’Enedis de 200 000 € pour le remplacement de cabines hautes. Le syndicat quant à lui a participé à hauteur de 80 % sur les travaux de dissimulation des réseaux secs concomitants pour les communes de moins de 2 000 habitants : une aubaine pour ces dernières qui n’auraient certainement jamais envisagé ces travaux sans cela. Les communes de plus de 2 000 habitants ont quant à elles bénéficié d’une subvention globale de 50 %.

destruction cabine haute Chaux
Destruction cabine haute Novillard
destruction cabine haute Fontenelle
Destruction cabine haute Froidefontaine
destruction cabine haute Chaux
destruction cabine haute Vézelois
destruction cabine haute Petit-Croix